Fine, thank you.

Compress me or undress me. Equalize me, finalize me. Pump me pimp.

beautiful_freak

rudiecantfail

Rudie can't fail

Alors ? On en était où de vivre ? On avait dit jusqu'à lundi, minuit. Mais des fois ça fait peur. Quand tu pars d'un coup comme ça sans attendre. Que ton regard se vide et que j'ai du mal à me voir dans tes yeux. Chacun sa phobie je t'ai répété un jour, ou une nuit.
On déploie une belle couverture colorée, en laine. On y pose nos victuailles dans les entrailles de Paris. On rigole parce qu'on a encore le temps d'le faire. De s'amuser, de vivre pleinement. Beaucoup disent "Eh Loubard". Quand j'me présente, je dis "Appelle moi Loubard". Je crois, sûrement pour faire genre, que j'ai tué un peu celui que j'étais en quittant la petite maison à côté de la forêt. Je suis resté le même, mais c'est rare. Je veux dire c'est rare que l'on m'appelle en vrai. Ca m'amuse, c'est comme naître une deuxième fois, mais avec toujours autant de pains dans la gueule. Toujours cet arrière gout de vodka qui fait que la vie est tellement flippante que tu préfères faire n'importe quoi, et que paradoxalement t'as envie de te calmer. La dualité sa mère.
C'est comme de boire dans une bouteille avec des serpents dedans, morts les serpents. C'est comme s'asseoir sur un siège de bus et sentir l'odeur de ses mains après. Une multitude d'odeurs que tu ne connais pas, qui te massacrent un peu ce qui se passe dans ta tête sur le moment. Et pour l'heure je rève que j'appelle Iroise depuis la Réunion, elle me dit qu'elle prend le RER et qu'elle arrive. Mes pieds brûlent sur le Tarmac, et je fais attention aux vives, qui ressemblent étrangement à rien du tout. J'ai parlé il y a peu de l'interprétation des rêves et de leur inutilité, question de point de vue.
Disons que pour moi c'est comme de croire à son horoscope, ou de consulter un voyant. De se faire tirer les cartes, on s'arrange toujours avec nos interprétations histoire d'y croire dur comme fer à souder. J'essaye pourtant de faire des 100% sur ma guitare en plastique. Mais les chansons qui défilent, sur les petits boutons rouges, verts, jaunes, bleus. Je n'ai jamais été fort en coordination ni en motricité. Même si tu me dis que je suis balèze des fois, il suffit que je me pose deux secondes et de réfléchir à tout ça, et de douter. Je hais Descartes, c'est à cause de lui qu'est né le Doute. D'ailleurs Frédéric dit que les américains ont découvert le doute, le 11 septembre 2001. Moi j'avais 16 ans et je me promenais dans les rues de Rouen à la recherche d'une croix renversée, pour choquer tous les branleurs de mon lycée.

Les petits chiffres de la banque semblent dégringoler vers le zéro. Et j'ai horreur de me sentir dépendant de quelque chose. Se bouger l'cul, j'le répète à tout le monde mais j'suis à peine foutu de l'appliquer à moi-même. Voilà quelque chose où j'excelle particulièrement, me permettre de donner des leçons de morale aux autres et pas être capable de les reproduire en c'qui m'concerne.

J'aimerai un peu que tu viennes me souffler dans le creux de l'oreille, comme dans la chanson. Que tu t'approches de moi comme si on s'était encore jamais touchés et que tu poses tes lèvres à coté de mon cou en murmurant "you're such a beautiful freak, and that's why I love you ". Ouais, ce serait comme de rêver eveillé, ce serait comme un putain d'manège enchanté, sans Polux pour foutre sa merde. Oh et j'ai décidé que si un jour je suis riche, je serai un enculé.
J'continuerai d'pas voter, j'continuerai d'rire au nez des gens qui m'expliquent leur utopie anarchiste, socialiste, écologiste, libéraliste. Voilà la mode du 21e siècle, appartenir à un groupe dont la terminaison sonne classe en iste.

Pas concerné, par flemme d'avoir à défoncer des portes ouvertes. Et Antoine a pas tort quand il dit qu'on se sentirait pousser des ailes, à en faire n'importe quoi. Moi j'veux juste qu'on se tienne chaud vous et moi. Avoir le sentiment d'appartenir à quelqu'un malgré mes envies de me démarquer. Faire partie de quelque chose de bien, sans avoir mon propre parti.
Bonsoir messieurs, vos papiers s'il vous plaît.

Oh ta gueule à toi.

J'm'y suis collé à 16:36. Vous avez écrit 0 bêtise(s).

Les bêtises.

Ecrire une bêtise.